quatre murs et un toit

32 logements sociaux collectifs et 14 maisons individuelles à Chambon-Feugerolles (42)


maîtrise d'ouvrage OPAC de l'Ondaine
concours 2008 - projet non retenu
surface hors oeuvre nette totale 4 929 m²
coût d'objectif global 4 644 000 € HT

La requalification urbaine du quartier Bas-Romière qui voit 120 logements construits dans les années 70 démolis, pose la question d’un habitat durable. Le projet propose une autre échelle urbaine où la densité se structure au sol et non en hauteur avec une définition claire des espaces publics, privés et de leurs limites, où chaque logement bénéficie de prolongements sur l’extérieur, jardins ou balcons protégés. La simplicité formelle des volumes bâtis en R+2 qui épousent la déclivité naturelle du terrain et leur compacité, permettent des performances énergétiques intéressantes. La nouvelle limite du quartier s’ouvre sur le paysage et les vues lointaines par l’implantation en peigne des bâtiments. La similitude des gabarits construit une transition subtile entre les collectifs et les maisons individuelles en r+1 pour créer un ensemble cohérent.